Le choix du matériel de jardin

Broyeurs de végétaux : un choix écologique et stratégique…

Marre des allers retours en déchetterie, bienvenue au broyage

Que vous invoque broyeur de végétaux ? Grosse machine, dangereuse, bruyante….

Mais loin de ces idées, le broyeur a évolué. C’est le matériel qui se rapproche le plus de l’écologie. Grâce à son système de broyage, les copeaux sortis vous permettront de pailler vos sols et recycler vos déchets verts. Imaginez ne plus avoir à mettre dans la voiture vos branches et vos feuilles accompagnées de ces petits insectes.

Marre de vos déchets verts ? Voici une solution que nous vous proposons pour bien choisir votre matériel.

Faire rimer besoin avec broyage

Un broyeur de végétaux est un matériel qui représente un investissement compris entre 300€ et 2500€. Il doit être réfléchi, c’est pourquoi vous devez être sûr de son utilité. Voici les questions à se poser :

Quels sont les déchets à broyer ? Des brindilles, des branches, des bois souples ou bien des bois durs ?

Cette réponse vous permettra de savoir quel équipement vous devrez choisir :

–          Le plateau de lame tournant vertical : certes il peut émettre des vibrations, convient pour de petites utilisations. Vient à bout de grands volumes de déchets végétaux, mais également de petits branchages souples pouvant atteindre un diamètre de 35 mm.

 

–          Parfois superposé de deux lames (Multicut), le broyage devient tout de suite plus important et permet l’élimination de branches plus conséquentes avec des bois moins souples pouvant atteindre 60 mm de diamètre. Vous pourrez alors broyer une partie de vos branches élaguées, lors de l’entretien autour de votre maison.

 

–          Un rotor de broyage : broyage de branchage de 36 mm maximum de diamètre. Les déchets organiques sont broyés et coupés grâce à un processus de coupe et de broyage parfait pour le compostage. Le rotor broie aussi bien du bois souple que du bois dur. Ce système de broyage convient alors à tous types d’utilisation.

On retrouvera aussi les broyages par turbine, rotor à marteau, et rotor à couteau beaucoup plus fréquents sur les matériels professionnels.

 

Opter pour l’électrique ou le thermique ?

Le broyeur électrique est équipé habituellement soit du rotor de broyage soit du plateau de lames tournantes. Très silencieux, méfiez-vous de l’emplacement où vous l’utiliserez car un branchement électrique sera nécessaire. Permettant de se débarrasser des bois souples assez facilement, il faudra veiller à certaines caractéristiques pour le choisir comme :

–          Son poids : devient lourd au-delà de 25 kgs donc peu maniable

–          Sa capacité de broyage : de 20 à 35 mm de diamètre dans l’idéal

–          Sa puissance : de 1800W à 3000W

–          La facilité d’utilisation : ne pas avoir des réglages à faire pour chaque mise en route

Astuce : Plus la puissance sera élevée, plus le diamètre des branches avalées le sera et moins le broyeur bourrera.

Le broyeur thermique permet lui de développer une puissance plus élevée et fait également plus de bruit (95 à 105 dB). Plus polluant, il éliminera des bois plus durs et résineux tels que des branches de sapin, pin et autres conifères. Voici quelques caractéristiques pour bien le choisir :

–          Sa puissance : de 3300W à 6600W

–          Sa capacité de broyage : jusqu’à 90 mm de diamètre

–          Equipement : grands pneumatiques, bouton d’arrêt d’urgence, double goulotte à déchets…

–          Matériaux : préférez les châssis en acier ou métal

 

Autres critères de choix

N’oubliez surtout pas de tenir compte de la garantie de votre matériel. Viking pour ses broyeurs vous offre une garantie de 2 ans constructeurs comprenant les pièces et la main d’œuvre.

Ne négligez pas non plus le prix, un broyeur parfois un peu plus cher peut faire toute la différence comme l’utilisation du métal pour le châssis, une grande goulotte d’avalement, l’utilisation de pneumatique (et pas de roues en plastique) voir même un simple bouton d’urgence.

Astuce : Privilégiez toujours les spécialistes ayant des services de pièces détachées ou encore de SAV, les marques exotiques ne sont pas suivies au niveau des pièces détachées, il serait donc dommage d’opter pour un produit de base écologique, mais jetable…

 

Des copeaux, des copeaux…

Suite au broyage de vos déchets verts, vous retrouverez à la sortie un matériau très utile qui est le copeau. Taillé en fonction du système de broyage, vous aurez soit des paillettes, soit des copeaux pouvant atteindre 30 mm de long. Cette caractéristique peut être un facteur de choix pour votre broyeur !

Très utiles, ils vous permettront de pailler votre sol,  vous ferez économiser votre argent et votre temps (en déchetterie). Car en plus d’être écologique, ce tapis de déchets vert possède plein de fonctions et avantages souvent inconnus :

–          Garde la fraîcheur : nul besoin d’arroser sans cesse vos massifs durant l’été. Les copeaux vous permettront de réduire les arrosages par 3 voir 4 et garderont l’humidité ainsi que la fraîcheur de la terre.

–          Fertilise le sol : n’oubliez pas que c’est une matière végétale, donc elle se décompose et enrichie votre sol par la même occasion.

–          Favorise une vie microbienne de votre sol : grâce à sa décomposition constante, votre sol s’enrichira en humus et favorisera l’environnement des insectes dans votre sol, critère primordiale pour posséder un sol en parfaite santé.

Ne pas négliger sa propre protection

Les EPI (Équipements de Protection Individuelle) ne sont pas obligatoires mais vivement conseillés même chez soit comme : une paire de gants, casque antibruit, et des lunettes de protection. Vous n’êtes pas à l’abri d’une éjection d’un copeau de bois malgré une bonne utilisation de votre broyeur.

 

Conseils d’entretiens

Le broyeur de végétaux reste un matériel qui demande un entretien minimum régulier tel que, nettoyer la sciure sur la partie moteur après chaque utilisation, affûter les lames une fois dans l’année pour rendre votre broyeur efficace et ne pas forcer sur le moteur. Bien sûr, une visite annuelle en atelier pour vous assurer du bon fonctionnement n’est pas négligeable pour votre broyeur de végétaux thermique (l’électrique demande peu d’entretien). Elle vous rendra souvent service pour éviter les désagréments d’une casse ou bien d’une panne.

Entretien minimum pour un maximum d’efficacité et une pérennité de votre matériel !

 

Le broyage n’est maintenant plus un secret ou une simple idée, vous avez tous les critères pour bien choisir votre machine. Vous pouvez dès maintenant faire un geste écologique !

8 Commentaires

  1. Je trouve vos explications très intéressantes. Pourrait-on envisager un broyeur à branche type à rotor au lieu d’électrique, thermique, capable de broyer du bois de vigne (petits diamètre maxi 2 cm.)
    Pourriez vous m’indiquer le nom et l’adresse de l’entreprise qui fabrique les rotors de broyage décrits ci-dessus.
    Merci

    1. Bonjour,

      Je reviens vers vous suite à votre demande d’information sur notre blog Equip’Jardin quant aux différents broyeurs; des modèles thermiques à rotor existent, ils équipent cependant les modèles plus « professionnels ». Pour de la taille de vigne n’excédant pas 2cm préférez un GE35L de Viking (électrique) ou bien un modèle thermique GB 370S à plateau Multicut plus polyvalent.
      Restant à votre disposition.

      Cordialement,

      Julien KNITTLER
      Commercial plaisance
      j.knittler@equipjardin.com

  2. Bonjour,

    venant d’acheter une nouvelle maison où les anciens propriétaires ont laissé du bois et des tas de végétaux pourrir depuis quelques années probablement, peut-on tout de même le broyer ou est-ce mauvais pour les lames, comme j’ai cru le comprendre?

    Merci beaucoup pour votre réponse.

    Cordialement,

    Antoine

    1. Bonjour Antoine,

      Vous pouvez broyer les branches et végétaux présents dans votre jardin. Le broyeur est fait pour cela 🙂
      Nous vous recommandons simplement de nettoyer la sciure sur la partie moteur après chaque utilisation, affûter les lames une fois dans l’année pour rendre votre broyeur efficace et ne pas forcer sur le moteur.

      En espérant avoir répondu à vos interrogations.

      Cordialement
      Valentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *