Broyeurs de végétaux La vie equip'jardin

Créer son compost : un engrais 100% naturel et 100% efficace

Qu’est-ce que le compost ?

Le compost est obtenu à partir de résidus tels que : déchets organiques (provenant du jardin ou de la maison) aussi bien fruits, légumes que végétaux. Le saviez-vous ? Le compost est la plus vieille méthode au monde pour la fabrication de son propre engrais, c’est aussi le plus naturel qui soit !
Il sert à redonner au sol comme aucun autre engrais, tous les nutriments et oligo-éléments qu’il a perdu.

Les 8 règles d’or à respecter (source Viking) :
1.   1 bon rapport Trouvez un juste équilibre entre déchets végétaux carbonés (= Feuilles mortes, Paille, Copeaux de bois, Branchages broyés, Tonte de gazon préalablement séchée au soleil) et déchets végétaux azotés (= Tonte de gazon fraîche, Fleurs fanées, Fanes de légumes du potager, Tailles de haies fraîches).
2.    Aérez votre compost ! Ne surtout pas utiliser de contenant fermé sur tous les côtés.
3.    Votre compost doit être connecté à la terre, afin que les vers de terre et les micro-organismes puissent y faire leur petite affaire !
4.    Ne vous lassez pas d’y déposer des déchets bons pour la terre : pelures d’oignon, restes de ciboulette, marc de café, thé…
5.    Ordonnez et mélangez votre compost ! Il faut répandre les matériaux grossièrement broyés en couche inférieure puis les particules plus fines sur le dessus.
6.    Veillez à ne pas faire « pourrir » votre compost ! Ce qui peut être dû à l’herbe fraîchement tondue : la laisser sécher au sol avant de l’inclure dans votre bac.
7.    Pour éviter la visite d’animaux, veillez à bien recouvrir vos déchets ménagers par une fine couche de marc de café ou de fleurs fanées.
8.    Les micro-organismes ont besoin d’humidité, alors humidifiez de temps à temps votre compost pour garder un milieu humide et favorable à la biodiversité !

ne faut pas faireQuels déchets puis je utiliser pour un bon compost ?
Vous pouvez répandre tous les déchets organiques provenant du jardin ou de la maison : par exemple vos déchets verts (taille de haies, d’herbe coupée, taille d’arbres ou arbustes etc.), des fleurs fanées, des plantes vivaces, des feuilles, les plantes du balcon… Ou encore des déchets ménagers comme : les épluchures de légumes, de fruits, le marc de café ou votre thé usagé, tout cela dans une certaine limite, les copeaux ou la sciure de bois.

En résumé : un mélange adéquat de matériaux durs et tendres broyés issus du jardin ainsi que de déchets ménagers offrent une matière première parfaite pour un compost de qualité !

Attention : ce qu’il ne faut surtout pas faire !
Le compost n’est pas une poubelle, il ne faut surtout pas y mettre :

  • vos restes de viande
  • les mauvaises herbes ayant beaucoup de graines ou de racines
  • du papier
  • du carton
  • des plantes malades
  • tous matériaux métalliques ou
  • en verre et le petit dernier :
  • l’ennemi du compost inventé dans les années 60 : le plastique !

Où réaliser son compost ?
Dans une cuisine ? Euh… C’est une blague évidemment ! Favorisez un endroit de votre jardin potager qui soit facile d’accès que ce soit depuis votre habitation ou de votre potager, il faut un endroit qui soit semi-ombragé, à l’abri du vent et offrant une place tout de même raisonnable que ce soit pour la collecte, le tri, le broyage et bien entendu : le compostage !

Voilà maintenant je ne veux plus vous voir dans les rayons phyto pour vous procurer de l’engrais, de toute façon ils vont bientôt disparaître… Alors, vive les vieilles méthodes de nos grands et arrières grands parents !

1 Commentaire

  1. Agir en eco-jardinier c est fabriquer son compost, recuperer l eau de pluie pour l arrosage, associer ses cultures, adopter des engrais naturels Le compostage est un des gestes a l impact le plus immediat sur vos dechets par ses vertus recyclantes .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *