La vie equip'jardin

Faire un potager même à l’ombre : les clés du succès !

Vous souhaitez faire un potager dans votre jardin, mais ce dernier possède une exposition majoritairement ombragée ? Pas de panique, tout est possible, il vous suffit de suivre les conseils qui vont suivre.

Faire un potager à l'ombre

Il y a ombre et ombre…

Commencez par déterminer le type d’ombre présent dans votre jardin, quelle est son orientation : Nord, Sud, Est, Ouest. Y-a-t-il des murs ou des bâtiments qui, par l’ombre qu’ils dégagent, diminuent la luminosité de votre jardin ? Avez-vous de grands arbres ? Etc.

« Mesurer » la durée d’ensoleillement dans votre jardin

La durée d’ensoleillement n’est pas la même selon les saisons mais aussi selon la région où vous habitez. En effet, une plante qui a besoin de beaucoup de Soleil dans le Nord Pas-de-Calais ou encore en Normandie peut exiger la mi-ombre dans le Midi, fonction de son climat. De plus les variations de l’ombre dans votre jardin ne sont pas les mêmes selon que vous soyez en été ou en hiver, en effet l’ombre ne se placera pas de la même manière dans votre jardin.
Mais comment savoir si la durée d’ensoleillement est suffisante ou non pour mon potager ?
•    Si votre jardin bénéficie toute la journée d’ensoleillement, ou plus précisément de plus de 6 heures par jour, il est qualifié de jardin de pleine lumière.
•    Si l’ensoleillement dans votre jardin varie entre 4 et 5 heures, il est qualifié de jardin mi-ombre
•    Si votre jardin bénéficie de peu, voire d’aucun ensoleillement, il est qualifié de jardin ombragé, ce qui ne nécessite pas forcément qu’il soit sombre.

Les plantes, fruits, légumes ou encore aromates pour jardins ombragés

Heureusement, la nature fait bien les choses et il existe une grande variété de plantes qui vivent très bien à l’ombre ! Certains légumes par exemple tolèrent une ombre légère comme le cresson, la roquette ou encore la rhubarbe. Idem pour les aromates tels le persil, la ciboulette, le cerfeuil, la menthe, l’oseille ou encore le céleri vivace. Et pareillement pour les baies fruitières comme les fraisiers des bois, les framboisiers ou encore les mûres.
Mais comment savoir tout cela me demanderez-vous ?  Fiez-vous aux catalogues de jardinerie (ou mieux : allez vous renseigner sur place) ou directement aux pictogrammes des produits qui vous intéressent où la lumière nécessaire est indiquée.

Attention, jardin ombragé ne signifie pas forcément jardin non arrosé

En effet, ce n’est pas parce que votre jardin est qualifié de mi-ombre ou de jardin ombragé qu’il ne nécessite pas d’être arrosé, car il peut être tout aussi sec comme très humide. Le critère d’humidité est donc aussi à prendre en compte quant au choix de vos plantations.
Par exemple, dans un jardin légèrement ombragé imitant les clairières et en terre fraîche, voire humide, vous réussirez les mythiques pavots bleus de l’Himalaya ou encore les primevères japonaises aux fleurs à étages.


Plus au sec, se plairont les altières digitales, les pervenches tapissantes ou encore les géraniums phaeum.

Le matériel de jardin efficace pour un super potager : la motobineuse

Je vous invite pour cela à consulter l’un de nos précédents articles « Motobineuse pour potager : lancez vous dans vos propres cultures » (http://blog.equipjardin.com/motobineuse-pour-potager/).
Et ci-dessous une petite sélection pour vous de motobineuses Staub parfaitement adaptées à un usage domestique : légères et idéales pour les petites surfaces (types potagers) elles se manient sans efforts et se faufilent partout !

Pour accéder à cette sélection : http://www.staub-motoculture.fr/gamme-terre/motobineuses/petites-surfaces-travaux-saisonniers/motobineuses-legeres.html

Pour accéder à cette sélection : http://www.staub-motoculture.fr/gamme-terre/motobineuses/petites-moyennes-surfaces-travail-profondeur/motobineuses-thermiques-fraise-84-cm.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *