Broyeurs de végétaux La vie equip'jardin Remorques Taille-haies

Interdiction de brûler : que faire de nos déchets verts ?

C’est le temps de faire du ménage dans votre jardin, et un tas de déchets verts vous encombre, mais que faut t-il en faire ?

 

1 Les Brûler dechets_verts

Et bien non surtout pas ! Il est interdit de brûler à l’air libre vos déchets verts.

1.1 Qui est concerné ?

Vous, particuliers, mais aussi les collectivités !

1.2 Qu’appelle-t-on exactement « déchets verts » ?

Ce sont les résidus de tonte des gazons, les feuilles mortes, les tailles de haies, les résidus d’élagage, les déchets d’entretien des massifs et autres déchets végétaux issus de votre parc ou de votre jardin.

 

2. Mais pourquoi cette interdiction de brûler nos déchets verts ?

Tout simplement car ce n’est pas écolo et c’est surtout très toxique ! Et il y a aussi toutes ces gênes :

  • Les troubles de voisinage (déjà que ce n’est pas toujours facile) : odeurs, fumée…
  • Les risques d’incendie : vent mal placé, haies trop proches…
  • La pollution atmosphérique : les gaz et particules qui s’échappent dans la fumée sont extrêmement toxiques
  • L’impact sanitaire (et cela fait peur) : d’après une source sante.gouv.fr, l’espérance de vie est réduite d’environ 8 mois/personne en France, uniquement en conséquence de la pollution particulaire

 Exemple pour 50 kg de déchets verts brûlés, cela équivaut à :

[Sachez qu’en réalité et en moyenne par an, c’est 165 kg qui sont brûlés par personne)

Image1

 

 

3. De bonnes raisons d’arrêter de brûler vos déchets verts

Source paca.developpement-durable.gouv.fr :

déchets verts

 

4. Existe-t-il des sanctions ?

Et oui ! L’état a tout prévu… !

Toute infraction est passible d’une contravention de 450€ selon l’article 131-13 du code pénal.

 

5. Remédier à la destruction de ses déchets verts

On ne brûle pas mais alors on fait quoi quand cela ne demande pas forcément un aller/retour à la déchèterie ?

1/ Le paillage : cela consiste à étendre sur le sol vos déchets de tonte ou de taille, de façon à fertiliser vos sols. Attention pour obtenir un paillage de bonne qualité (copeaux assez fins), pensez à utiliser un broyeur de végétaux : http://www.equipjardin.com/fr/13-broyeur-de-vegetaux

2/ Le compostage : comment réaliser son compost ? Vous trouverez toutes les astuces dans cet article : http://blog.equipjardin.com/creer-son-compost-un-engrais-100-naturel-et-100-efficace/

En 2014, nouvelle résolution, je ne brûle plus ! 😉

39 Commentaires

  1. Cette interdiction est d’une stupidité sans nom, probablement pondue par de savants énarques qui n’ont jamais tenu un taille-haie de toute leur vie…

    Le raisonnement semble en effet imparable: en gros il est bien plus écologique d’apporter ses déchets verts en déchetterie que de les brûler chez soi, simplement parce que les brûler équivaut à plusieurs dizaines de trajets en voiture. Ah oui ? Mais il ne manquerait pas quelque chose là ? Que deviennent nos chers végétaux une fois déposés à la déchetterie ?

    La réponse est que dans 90% des cas ils sont chargés sur des camions (ah zut, là le bilan carbone va en prendre un sacré coup) qui les transportent jusqu’à un incinérateur (qui les…brûle… !!!). Donc le vrai comparatif montre qu’en fait il faut comparer le carburant brûlé pour faire ces transferts à l’équivalent « récupéré » par les incinérateurs (qui génèrent de l’électricité). Croyez-moi, le bilan est loin d’être si favorable….

    Quant aux histoires d’émanations toxiques, il faudrait dans ce cas interdire tout de suite toutes les cheminées, poêles à granulés et autres barbecues puisque là ce sont des centaines de kilos de végétaux qui partent en fumée chaque année dans les maisons concernées. N’oublions pas que dans la nature, le cycle du carbone comprend l’effet des incendies de forêt (je parle de ceux qui arrivent sans que l’homme soit impliqué) qui est loin d’être si négatif sur le long terme.

    Reste les désagrément pour le voisinage. Là d’accord, mais c’est une question de civisme. Mes voisins brûlent parfois des végétaux, ça ne me pose aucun souci: ils ne font pas ça les jours de vent, attendent que les végétaux soient sec pour brûler rapidement et sans odeur ni fumée, et choisissent les horaires (le soir en général).

    1. Bonjour Titou !

      Et oui c’est assez ridicule nous sommes bien d’accord… Comme certaines maladies que l’on éliminent en brûlant, maintenant il faut traiter… Mais le traitement, c’est bon ?
      On fini par se mordre la queue dans cette histoire !

      Bonjour à vos voisins 😉
      à bientôt sur notre blog

      Stéphanie

    2. Entièrement d accord avec vous. Interdiction stupide et inutile. Tout le monde ne peut pas aller à la déchetterie ou se payer un broyeur qui consomme de l électricité ou de l essence( pollution et nuisances sonores), je veux bien être écolo mais ya des limites.. Les cendres permettent aussi de fertiliser, et c’est plus écolo que les engrais des agriculteurs qui polluent (eux par contre ils peuvent faire brûler et pas que des déchets verts). Je pense que les gendarmes ont plus important à faire que de surveiller qui fait du feu… Et pourquoi ne pas interdire les barbecue, les cheminées, feu d artifice, feu de la saint Jean, les bougies, et arrêtons l entretien des jardins et laissons faire la nature, comme ça tout ira bien…enfin bref cette loi est une nouvelle aberration de notre pays qui ne tourne pas rond…

    1. Je suis effarée par l’ensemble des réactions à cet article… Effarée et déprimée. ..
      Y compris par vos réponses Stéphanie !
      Oui, brûler ses déchets verts émet des particules toxiques et est une hérésie environnementale. Ces « déchets sont des ressources qu’on peut broyer, composter et valoriser au jardin pour entretenir un sol vivant ! Donc oui, cette loi est une bonne chose si vous voulez que vos petits enfants puissent continuer à vivre sur cette planète.
      Et non le R….up n’est pas une bonne idée.
      Effarée et déprimée… !

      1. Bonjour,

        Je pense que vous n’avez pas compris le sens du commentaire ! On trouve cette loi excessive et dépourvue de bon sens ! Il faut raisonner son comportement au jardin : interdire de brûler jusqu’où ? Est ce que cette interdiction ne va pas augmenter l’utilisation des produits chimiques ? On ne l’espère pas, évidemment !
        Mais le R… n’est toujours pas interdit à la consommation… conflit d’intérêt peut être ? C’est cela que l’on essaye de faire passer comme message !
        Bonne journée à vous

        Stéphanie

  2. Je suis écolo depuis longtemps, je fais du compost , je limite considérablement mes achats d’emballage, je consomme local, je n’utilisait pas jusqu’à présent de produit chimique sur mon terrain . Mais cette fois, je suis excédée par cette règlementation dénuée de bon sens. Elle va en effet générer d’autres nuisances : déplacements fréquents vers les déchetteries, utilisation de davantage de désherbants et de produits destructeurs des déchets végétaux, utilisation de broyeurs consommateurs d’électrictité ou de carburants…. C’est du n’importe quoi, c’est comme la réintroduction des ours dans les pyrénées, ça ne fait que satisfaire les caprices de bobos prétendûment écologiste et certainement misanthropes.

  3. une connerie de plus de sarko mise en oeuvre par hollande. des dizaines de voyages si l’on a une petite voiture. Le compost est revendu à des sociétés privées qui en font le profit des actionnaires . En plus la maréchaussée en profite pour verbaliser à tout va si un problème de lumière apparait sur une remorque ils se placent à proximité des déchetteries et attentio n aux surcharges etc….

  4. Aller à la déchetterie ça amuse les bobos pas les gens qui vivent à la campagne,
    Les déchetteries sont ouvertes le samedi mais fermées plusieurs jours dans la semaine c’est bien un truc de « weekenner » pondu par des citadins et pour eux.
    Laissez nous respirer la bonne odeurs des fumées des branches et des feuilles mortes qui se consument pendant le jour et qu’on ranime le matin en hiver, ça ne sent bien plus bon que le fuel ou les gaz d’échappements des 4×4 asiatiques.
    Fichez nous la paix avec ces réglements imbéciles.

    1. Bonjour,

      Il s’agit d’information ! Notre blog n’est pas relié aux lois pondues à l’assemblée par nos très chers politiciens qui doivent avoir un réel plaisir à se rendre en déchetterie !
      Désolée que ça vous déplaise mais brûler aujourd’hui c’est bien interdit…

      Bonne journée et bon weekend !
      Stéphanie

      1. Que diriez-vous si vous aviez un voisin qui brûle ses déchets verts à moins de deux mètres de ma clôture avec mon garage et ma maison à trois mètres de ma cloture ? Heureusement que le brûlage est interdit car c’était une vraie plaie !!!

    2. ah oui vraiment ras le bol des bobos qui n’ont de connaissance de l’écologie que ce qu’ils en ont lu dans les livres je pense que ces gens là devrait faire un petit stage d’un mois loin de tout leur petit confort où ils ne mesure l’impact de leur polution qu’à leur tri dans leur poubelle
      oui leur réapprendre à vivre au grand air et devoir composer avec
      ils sauront comment on fait un bon feu de bois en travaillant dur dehors et ne chercheront pas à expliquer ce qu »il font de bien ou non pour la planète .
      comment il se chauffer comment les transports en commun les promène comment il se déplacent quand ils vont passer leur vacances à l’autre bout de la terre .
      alors oui laissons les gens vivre bruler quelques feuilles ne pollueront jamais autant que les centrales à charbon de nos bons voisins allemand qui on pris le parti d’arrêter le nucléaire
      ah hypocrisie quand tu nous tiens !!!!!
      savez vous chez décideurs que le nuage ne connais pas les frontières et que la terre tourne eh oui……..
      il y a tant à dire que quelque fois être écolo ressemble plus à une religion de purification d’une intelligentsia en mal de reconnaissance
      du bon sens , de l’expérience. la ville ce n’est pas la campagne les gens ne fonctionnent pas pareil, le contact avec la nature sa connaissance cela ne s’apprendra jamais dans les livres où alors il faut aller civilise les papous comme le faisait les premiers chrétiens voulant porter et imposer la bonne parole
      on connait la suite hélàs ç

  5. 1 hectare de chêne = 35 m3 de feuilles minimum, temps pour la décomposition 3 à 4 années? les étés dans le Quercy, 30 à 40°, en bord de route, cela sent le feu. Il ne vaut pas mieux brûler en saison humide que d’attendre les pompiers aux mois chauds.
    Que les imbéciles qui pondes les lois apprennent leur sujet.

    Je BRULE

  6. ok le paillage seule solution moins nocive..le compost peut être source de maladies
    manque un thème: bétonner les sols des maisons et plus de jardin vert quand il n’ y a pas de collecte de déchets vers chez l’habitant…
    est-ce qu’on interdit le survol de millions d’avions à réactions qui polluent autrement plus gravement la planète que quelques feux de déchets verts stricts?
    dernier point la discrimination:les feux de déchets verts restent autorisés dans tous les départements Dom Tom …trouver l’erreur!!!

  7. J’ai un voisin lorsqu’il tond sa pelouse ensuite l’étale le long de ma cloture (en limite de propriété) .
    Une foi séchée et avec la chaleur de l’été cela donne une mauvaise odeur (ayant un petit terrain ma maison se trouve à 10m. de la cloture) et avec le vent tout vient sur mon allée,
    A t’il le droit.
    Cordialement.

    1. Bonjour,

      Il pense sans doute utiliser la méthode mulching en faisant cela alors que le mulching ne consiste pas du tout à étaler les déchets de tonte au sol…
      Proposez lui tout simplement de passer chez équip’jardin, nous lui conseillerons une vraie tondeuse mulching, et comme ça tout le monde sera content !

      Cordialement,
      Stéphanie

  8. Il y a des limites à la bêtise et là, elles sont dépassées. Donc, n’en déplaise à nos politicards qui ne savent pas faire la différence entre une vache et un âne, chez moi, on continue à brûler. Et ce ne sont pas leurs 450 € qui changeront quoique ce soit. Le dogmatisme de ces écolos-facho, ça suffit !

  9. Que dites-vous d’une déchetterie qui ne prend plus de déchets verts car les ( 2 ) bennes sont pleines ? C’est la bonne nouvelle que j’ai eue à Auterive 31190 hier après-midi et j’ai fait 26 km pour me l’entendre dire !
    On ne peut plus brûler ni déposer ses déchets verts à la déchetterie ; « on’ va me répondre qu’il suffit de venir au moment propice où la benne est vide !!!
    Faudra-t’il que je bétonne mes 3200m2 de terrain (que je me donne du mal à entretenir ) pour être conforme à la LOI ? Ne faisons nous pas plus pour la couche d’ozone en arborant nos jardins ( et en brûlant les déchets \ petites branches que l’on ne peut pas retraiter ) ?
    Pourquoi ne pas lancer une pétition pour lever cette interdiction de brûler ?

  10. Aucun bon sens, tout est dans la nature de son jardin et de son voisinage, je suppose que nos élus ne représentes plus la surface humaine, ni en mètres carrés ni en mètres cubes.

  11. Comme beaucoup je me retrouve dans l’impossibilité de débarrasser mes déchets de taille (11 peupliers, 2 pruniers, cerisier, saule, Hêtre, aubépine, lauriers et haies….) Ce qui représente un beau tas de branchages.
    Pas de ramassage et pas de remorque….. J’ai donc décidé de tout tailler à la base des troncs et d’en faire du bois pour la cheminée !. C’est sûrement ce que veulent les écolos dont la plupart ne connaissent rien à l’équilibre de la nature. Mais je m’arrête là parce que la colère monte…..

  12. Dire que 50 kg de déchets correspond à 18400 km faits en voiture ne vous fait pas tiquer ?
    Ne serait-ce pas plutôt 18km 400 ?
    Et puis de quoi parle-t-on, de quelle pollution ? Pellicules fines, carbonne, chimique ? pour faire la comparaison entre voiture et feu ?
    Belle embrouille…

    1. Bonjour,

      Vous pouvez consulter les sources indiquées, il s’agit bien de ces données. Quant aux particules fines, je ne suis pas chimiste non plus, je ne connais pas le % des cendres entre carbone, CO2 etc.. Retenez simplement que si vous brûlez des déchets verts vous risquez une amende de 450€ je pense que c’est le plus important !

      Stéphanie

  13. Eh oui quelle absurde loi …Mais LISEZ CECI VOUS ALLEZ HALLUCINER.
    Vous savez quoi ? en Alsace dans la petite ville de Guebwiller on ne peut pas non plus bruler ses déchets verts donc direction déchetterie (tu as intérêt d’avoir une remorque si tu as beaucoup de kg)… mais là c’est encore mieux … eh oui ici tout est payant …alors tu paies au poids même les déchets verts… si si je vous jure, ton véhicule est pesé à l’entrée et à la sortie (je ne vous raconte pas le coup d’investissement de cette connerie) et tu reçois en fin d’année ta petite facture des déchets verts… MAIS ATTENDEZ LA SUITE, la cerise sur le gâteau, ils en font du compost qu’ils vendent …
    Donc si je résume, tu dois aller à la déchetterie, tu dois payer au poids tes déchets verts et ils se font du fric là dessus. Vive les cons (nous), les communautés de communes et les politicards pourris jusqu’au trognon.

  14. Bonjour,

    J’habite près d’une pépinière et celle-ci brûle régulièrement des choses (oui car visiblement il n’y a pas que des déchets verts), savez-vous si elle en a le droit?
    Car lorsqu’elle brûle ses déchets je ne peux pas rester dehors, les cendres volent de partout comme de la neige, il y a même de grands morceaux de cendres, et après je dois nettoyer la terrasse qui en est couverte.

    Merci de votre réponse 🙂

    1. Bonjour,

      Je pense qu’il faut le signaler à la commune pour trouver un accord, car les pépinières doivent effectivement avoir le droit de brûler. Êtes vous allé les voir pour en parler avec eux déjà ? Je pense que par le dialogue nous pouvons déjà gérer certains conflits !
      Stéphanie

  15. Ben moi je dis qu’au pire, si l’on a beaucoup de déchets, il faut les faire brûler, et si l’on se fait prendre, eh bien on paye les 450 € (on a tous l’habitude d’engraisser l’état), mais de toute façon, çà nous coûtera moins cher que de les faire évacuer par des professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *