Jardin bio & malin

Le 29 juin 2016 | par | la vie equip'jardin

Juin
29

Aujourd’hui plus de 69% des Français ont un jardin ou un petit coin de balcon pour planter fleurs, aromates ou quelques pieds de tomates.  Si vous en faites partie pourquoi ne pas soigner votre jardin « au naturel » ?

Voici quelques conseils pour faire de votre terrain un jardin bio

jardin bio

Prendre connaissance de son sol

Dans un premier temps, il est important de connaître la nature de votre sol, si votre terre est plutôt sableuse, limoneuse et grasse ou lourde et argileuse. Vous pourrez ainsi savoir comment améliorer votre sol (cf. Déterminez la nature de votre sol pour utiliser les bons apports nutritifs) et quelles plantations sont les plus adaptées pour votre jardin bio.

Enrichir son sol

compostPour améliorer et enrichir votre sol rien de mieux que le compost. Il est facile de faire son compost soi-même, c’est simplement une transformation des déchets organiques de la maison et du jardin (cf: créer son compost : un engrais 100% naturel et 100% efficace). Vous pouvez également utiliser des engrais naturels respectueux de l’environnement ou des engrais verts. La méthode consiste à cultiver des plantes à croissance rapide pour ensuite les enfouir dans la terre pour lui fournir de l’humus et donc améliorer sa qualité.

Éviter les pesticides

Pour un jardin bio et malin il est important d’éviter d’utiliser des pesticides qui sont mauvais pour la santé et l’environnement. Si vos plantes sont abîmées par des pucerons ou limaces, utilisez plutôt des prédateurs naturels comme des araignées qui mangent les mouches et moustique, certaines coccinelles qui dévorent les pucerons… (cf: les prédateurs naturels)

Gérer la  consommation d’eau

pluiePour gérer sa consommation au jardin il existe de nombreuses astuces. Vous pouvez déjà choisir l’heure de l’arrosage, l’idéal est tôt le matin au printemps et à la nuit tombante en été. Évitez d’utiliser des jets trop puissants qui tassent la terre et déchaussent les plantes, mieux vaut arroser doucement et longtemps en concentrant l’eau vers les racines. Attention aux arrosages excessifs qui peuvent entraîner le développement de champignons responsables de maladie.

Vous pouvez également équiper votre jardin d’un goutte à goutte qui permet aux végétaux de profiter un maximum de l’arrosage sans évaporation ni ruissellement.

Enfin pensez à récupérer l’eau de pluie pour arroser vos plantes avec de l’eau naturelle sans chlore ni fluor et pauvre en calcaire. Votre portefeuille en sera ravi !

Éclairer son jardin

lampe-solairePour un vrai jardin bio et malin privilégiez les éclairages solaires qui sont plus chers à l’achat mais où les coûts d’exploitations son nul. De plus,  cela vous  permet de faire des économies sur votre facture d’électricité.

Ecrit par

Laissez un commentaire