Déterminez la nature de votre sol pour utiliser les bons apports nutritifs

Le 16 septembre 2014 | par | la vie equip'jardin

Sep
16

Savez vous quel est la nature de votre sol ? Argileux, calcaire…?

Selon la nature de votre sol, vous n’aurez pas les mêmes avantages/inconvénients, c’est pour cela que nous vous guidons pour vous apporter des solutions…

 

1/ Déterminez la nature de votre sol

Une technique simple :

Creusez entre 10 et 20 cm et regardez les couches de terre extraites. Une présence de poudre ou de cailloux blancs, annonce la présence de calcaire, une couleur foncée : d’humus. Formez une boule avec vos mains et malaxez-la, posez la au sol : elle reste en forme de boule et ne bouge pas, vous avez un sol argileux, elle s’éffrite à peine posée au sol, vous avez une terre bien équilibrée ou un sol sableux. Vous connaissez maintenant la nature de votre sol.

2/ Solution aux différentes compositions des sols

Votre sol est argileux : De couleur brun/ocre, il colle et semble très épais. C’est un sol compact où les racines peinent à trouver leur place !

Avantages du sol argileux : il garde bien l’eau et fixe les engrais

Inconvénients : C’est un sol difficile à travailler

Solution : Apport d’engrais riche en chaux + fumier / tourbe pour alléger le sol

Convient : à la culture de tomates, soja etc… Il s’agit d’un sol très fertile mais ne doit pas gorger d’eau

 

Votre sol est sableux : C’est un sol souvent sec car il ne garde pas l’eau. En revanche la végétation s’y sent bien car il est facile de prendre racine. Blanchâtre et poreux, il diminue néanmoins la consistance de la terre.

Avantages du sol sableux : C’est un sol qui est facile à travailler

Inconvénients : Gourmand en eau, il sèche trop vite lors des fortes chaleurs et retient mal les apports nutritifs (engrais/fertilisants)

Solution : Apport de phosphates naturels et de sulfates de potasse

Convient : à la culture de l’asperge, des carottes, des pommes de terre etc…

 

Votre sol est calcaire : Facilement repérable par l’aspect blanchâtre qu’il laisse paraitre, le sol calcaire peut être bien ou mal drainé en fonction de la taille des morceaux de calcaire présents.

Avantage du sol calcaire : C’est un sol perméable à l’eau

Inconvénient : Lorsqu’il pleut, il colle et quand il fait chaud, il brûle !

Solution : Apport de terre de bruyère ou de tourbe blonde.

 

Votre sol est humifère : Riche en humus, il s’agit d’un sol riche en fertilisants. L’humus se produit par la décomposition des matières animales et végétales.

Avantage du sol hermifère : Facile à travailler – Riche en fertilisants

Inconvénients : Ne convient pas à toutes les espèces végétales car trop acide

Solution : Apport de chaux pour limiter l’acidité

Convient : à la culture de vos légumes

 

Votre sol est limoneux : Vous avez la terre idéale ! Une terre parfaitement équilibrée dont il faut tout de même contrôler et neutraliser l’acidité par un apport de chaux. Une terre bien équilibrée se constitue de : 15% d’argile, 25% de sable, 2% de calcaire, 5% d’humus et 53% de limon.

Cette terre convient à la culture de blé, de maïs, betteraves…

 

3/ Engrais verts ou organiques naturels ?

Les engrais verts sont obtenu de la manière suivante : On met en terre des plantes, que l’on va laisser pousser puis enfouir au sol exactement au même endroit et on obtient : de l’engrais vert !

Les engrais organiques naturels sont d’origine animale et végétale et dans certains cas, mélangés à des minéraux.

Vous êtes maintenant incollable en ce qui concerne la nature de votre sol, pour en connaître davantage sur les engrais naturels, consultez notre article !

 

Ecrit par

Bonjour, c'est Stéphanie votre rédactrice préférée ;-) bon ok il y en a qu'une rédactrice mais bon ! N'hésitez pas à nous laisser vos commentaires, c'est avec plaisir que j'y répondrai...

2 commentaires

  1. peut-on faire la route avec le calaire?

Laissez un commentaire