L'entretien du matériel de jardin Motobineuses & Motoculteurs

Les réglages de printemps pour votre motoculteur thermique

Un mauvais stockage de votre motoculteur thermique durant l’hiver peut causer des ravages ! Assurez-vous que ce dernier soit prêt pour le printemps en suivant notre petite check liste. Bien entendu, rien ne vaut une lecture de la notice constructeur, qui peut varier, et ce même, selon les différents modèles.

entretien_motoculteur

Nos astuces pour un entretien motoculteur efficace :

⇒Etape 1 : avant de nettoyer, réparer ou encore inspecter votre motoculteur, assurez-vous d’avoir déconnecté le câble de la bougie d’allumage et de l’avoir plaqué contre le moteur pour prévenir un démarrage non désiré.

⇒Etape 2 : vérifier que les boulons et les vis assurent bien l’étanchéité du matériel. Remplacez-les au besoin.

⇒Etape 3 : remplissez le réservoir de votre motoculteur avec de l’essence « fraîche » et propre, fonction de ce que nécessite votre motoculteur thermique.

⇒Etape 4 : vérifiez les niveaux d’huile et remplissez si nécessaire.

⇒Etape 5 : vérifiez le mécanisme de transmission. Assurez-vous pour cela que le moteur soit froid. Référez-vous au manuel d’utilisation constructeur pour plus d’informations.

⇒Etape 6 : utilisez un manomètre pour contrôler la pression dans les 2 pneus. Gonflez ou dégonflez ces derniers afin qu’ils aient la même pression chacun. En effet, si l’un d’entre eux est sous-gonflé ou sur-gonflé par rapport à l’autre, votre motoculteur tirera d’un côté. Référez-vous au manuel constructeur de votre motoculteur thermique pour savoir, selon votre modèle, quelle est la pression adaptée.

⇒Etape 7 : contrôlez le filtre à air, et nettoyez-le ou remplacez-le selon le besoin. Utiliser un motoculteur thermique doté d’un filtre à air sale et obstrué provoque une baisse des performances de votre matériel et risque de l’endommager.

⇒Etape 8 : vérifiez que l’ensemble des dispositifs et capots de sécurité soient en place.

⇒Etape 9 : vérifiez l’usure des couteaux et remplaces-les au besoin.

⇒Etape 10 : vérifiez s’il ne faut pas changer les bougies d’allumage.

⇒Etape 11 : ôtez les roues, nettoyez les jantes et appliquez une fine couche de lubrifiant.

⇒Etape 12 : graissez l’avant, l’arrière et les côtés du levier de réglage de la profondeur. Ôtez les couteaux, nettoyer le porte-dents et rechercher la présence de rouille, d’ébréchure ou de copeaux métalliques. Limez ou poncez si nécessaire puis lubrifier le porte-couteaux.

⇒Etape 13 : huilez le filetage de la vis servant à régler la hauteur de guidon. Utilisez une huile de lubrification de bonne qualité et adaptée à cet usage.

⇒Etape 14 : huilez le filetage des vis maintenant le guidon. Utilisez là encore une huile de bonne qualité et adaptée à cet usage.

Si vous souhaitez être accompagné dans cet entretien n’hésitez pas à vous adresser à un professionnel.

5 Commentaires

  1. c’est un métier à part entière que de s’occuper de ces machines qui n’ont l’air de rien mais qui sont parfois assez complexe. J’ai parfois eu du fil a retordre avec certaines!
    Ceci dit pour enlever la rouille j’ai jamais trouvé mieux que ce produit http://nettoyer-la-maison.com/21-produit-antirouille.html et si je peux me permettre pour dégraisser et nettoyer les zones sensibles celui ci : http://nettoyer-la-maison.com/12-super-degraissant-.html
    Avec ces 2 là je m’en sors dans la plupart des cas, sinon après je vais chez mon pro de la maintenance sur antibes

  2. Pour l’huile:
    Les moteurs de ces équipements sont des 4T comme une voiture mais moins poussés, pas de Turbo…
    Donc on vous vend en général une huile de piètre qualité et plus chère
    La meilleure qualité:
    la NORME ACEA : A3
    cela va de A1 la plus mauvaise à A3
    A5 est une norme qui renseigne une huile économisant un peu le carburant au début des 5W30 ou 0W30, mais pas toutes!
    En général la diesel et l’essence sont pareilles , parfois la diesel un peu plus détergente!
    Les normes API sont moins fiables!
    Pour les voitures huiles spéciales pour FAP!
    Le prix n’est garant de RIEN!

  3. Une 15W40 de qualité ACEA A3 est le super Top
    On nous vend encore des monograde 30 et de qualité SF ou SG , on est à SN…
    une 10W40 ou une 5W40 peut convenir mais plus légère, on peut , en terrain en pente avoir des pertes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *