L’arrêt des pesticides au jardin : quelles méthodes alternatives ?

Le 19 juillet 2017 | par | la vie equip'jardin

Juil
19

En 2019 : Arrêt des pesticides au jardin

pesticides au jardin

A vos gants, prêts ? Binez !!

Et oui en 2019, la loi visant à interdire l’utilisation des pesticides entre en vigueur pour tous les particuliers !

Depuis le 1er janvier 2017, ce sont les collectivités locales qui en ont fait les frais, et c’est rien de le dire ! Trouver des méthodes alternatives aux désherbage, personne ne s’y était vraiment préparé

Alors en tant que particuliers et jardinier averti, quels sont les bons gestes pour éliminer les pesticides au jardin ?

pesticides au jardin1/ le choix des végétaux

Toujours privilégier les espèces locales, votre sol est naturellement prévu pour les accepter, les espèces étrangères ou adaptées à d’autres climats, ont besoin d’engrais et d’apports complémentaires pour leur croissance ! Ce qui favorise les maladies et donc l’emploi de traitements tels que les pesticides au jardin

 

pesticides au jardin2/ être patient et accepter que la nature s’exprime

En tant que jardinier avant 2019, difficile de vous convaincre quant à accepter quelques mauvaises herbes ! Et bien pourtant il va falloir vivre au jardin avec ! Car les méthodes « douces » qui consistent à travailler le sol en grattant avec une binette en surface, ou en brulant avec un petit bruleur, va vous donner du fil à retordre !

 

pesticides au jardinIl était efficace le temps où massivement j’arrosai mes allées au Roundup ! Mais terminé Messieurs Dames, il faut vous munir de bons gants, et s’armer de patience ! Aujourd’hui il faut alors s’accroupir et désherber à la main ou au bruleur, ce qui est long et fatigant mais si vous prenez le temps de le faire régulièrement le travail est tout aussi efficace et surtout écolo ! En plus, c’est un moment de détente très agréable de passer du temps au jardin (un anti stress naturel)

 

Pourquoi arrêter ces produits phytosanitaires et pesticides au jardin ?

pesticides au jardin

Aussi dangereux pour l’environnement que pour l’utilisateur, l’emploi des produits phytosanitaires dans l’agriculture visent à protéger les cultures de parasites, champignons etc… Mais le produit étant un mélange de matières actives complexes, peut avoir des conséquences sur l’environnement et le consommateur, les risques :

  • intoxication aiguës : empoisonnement lié au surdosage, maux de tête, brûlures cutanées, multiples irritations…
  • intoxication chronique : asthme…
  • la destruction des organismes vivants : tels que les insectes pour les insecticides et les champignons pour les fongicides
  • destruction de la faune et de la flore : L’impact sur les abeilles par exemple est très préoccupant aujourd’hui !

Imaginez arroser vos fruits et légumes de poison, sympa la vinaigrette ! Alors vu comme ça, c’est parti pour l’arrêt des pesticides au jardin ?

Dans un prochain article je vous donnerai les recettes « faites maison » et bio pour éloigner quelques parasites et maladies au jardin

Pour votre binette, n’hésitez pas à vous renseigner chez équip’jardin !

Ecrit par

Bonjour, c'est Stéphanie votre rédactrice préférée ;-) bon ok il y en a qu'une rédactrice mais bon ! N'hésitez pas à nous laisser vos commentaires, c'est avec plaisir que j'y répondrai...

Laissez un commentaire