La vie equip'jardin

Produits phytosanitaires et autres pesticides, chronique d’une fin annoncée !

La période du printemps marque bien souvent le regain d’utilisation des produits phytosanitaires, plus communément appelés Pesticides. Mais tout cela est en train de changer.
En effet, ce n’est aujourd’hui plus un secret, bien qu’ils soient très efficaces pour éliminer les mauvaises herbes et favoriser la croissance des plantes traitées, les pesticides sont en réalité des produits chimiques nocifs pour la santé et pour la planète. Une étude de l’OMS révélée en Mars 2015 a d’ailleurs mis en évidence l’effet cancérigène « probables » de plusieurs pesticides. Pour ces raisons sanitaires et environnementales, il est nécessaire de modifier les habitudes en terme d’utilisation de pesticides.

coccinelle

Aussi, nous sommes tous concernés par la révolution du « Zéro pesticides » qui est en marche afin de remplacer les pesticides par des alternatives plus naturelles et moins invasives.

L’Etat d’abord…

Qui légifère dans le but de réduire ces pesticides et ainsi préserver santé publique et environnement. Suite à l’adoption de la loi « Zéro Phyto » en Janvier 2014, il a d’ailleurs été décidé que l’utilisation de produits phytosanitaires (herbicides, fongicides, insecticides) serait interdite dans les espaces verts publics dès mai 2016.
Les particuliers quant à eux, ne pourront plus se procurer ou détenir de tels produits à partir de 2022.
Ces délais qui peuvent sembler lointains ont pour but de laisser murir les mentalités et de garantir l’équipement en matériel alternatif de la part des collectivités. Mais ce n’est pas tout, ce laps de temps a également été laissé pour permettre aux industriels de développer et mettre sur le marché des produits moins nocifs, destinés aux professionnels comme aux particuliers.

espaces_verts

Les collectivités ensuite…

Qui ont commencé à s’engager contre les pesticides en amont de la contrainte légale. En effet, 40% d’entre elles auraient déjà abandonné l’utilisation de pesticides pour des produits ou matériels plus respectueux de la planète et de leurs administrés. Parmi les alternatives, citons les équipements permettant le désherbage mécanique (les brosses de désherbages), le désherbage thermique ou encore les engrais naturels.

Puis les agriculteurs…

Le plan de réduction des produits phytosanitaires vise à réduire l’utilisation de pesticides par les agriculteurs, de moitié d’ici à 2025. Des pénalités sont même envisagées à l’encontre des distributeurs dont les ventes de pesticides ne diminueraient pas assez.

Sans oublier les particuliers…

produits phytosanitairesLa prise de conscience, autant du point de vue santé qu’environnemental tend à faire évoluer les habitudes de beaucoup d’entre nous. Plusieurs alternatives accessibles existent (composte, engrais naturel…). Comme nous l’avons développé dans de précédents articles, il ne faut pas hésiter à utiliser les déchets verts de la cuisine pour son jardin ou à faire appel à des engrais naturels. N’hésitez pas également à consulter dans cet article, différents conseils pour développer une conduite plus écologique au jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *