La vie equip'jardin

Renover sa pelouse : quand et comment réensemencer ?

Suite aux nombreuses demandes en commentaires de ce Blog à propos du réensemencement, nous nous sommes dit qu’il était temps de consacrer un article sur comment renover sa pelouse là où elle est dégarnie. En effet, pour de multiples raisons, votre pelouse a souvent besoin d’être rénovée. Selon l’étendue des dégâts, il est préférable de réensemencer, réengazonner ou voire même de repartir de zéro en mettant en place une nouvelle pelouse. Aujourd’hui, zoom sur le réensemencement.

renover_sa_pelouse

Pourquoi réensemencer ?

Si votre pelouse est dégarnie à certains endroits, ou si elle est dénudée suite à des dommages engendrés par une maladie, un insecte ravageur ou encore la maladie hivernale, vous pouvez procéder au réensemencement. C’est d’ailleurs très souvent le bon moment pour resemer avec de nouvelles espèces ou graminées, mieux adaptées aux type et conditions de votre terrain.

Renover sa pelouse est bénéfique à plusieurs titres. Le réensemencement permet :

  • de réparer les dégâts causés par les hivers rigoureux, les étés chauds, les insectes ou encore les maladies
  • d’introduire de nouvelles espèces de graminées, plus résistantes aux maladies, mauvaises herbes ou autres plantes indésirables
  • d’augmenter la densité de graminées, qui résistent mieux à l’introduction de plantes indésirables
  • de rendre votre surface de pelouse « lisse » et uniforme

Préparer le site pour renover sa pelouse : une étape primordiale au réensemencement

gratterAvant de procéder bille en tête au réensemencement, il est primordial de faire « terre nette » en éliminant les plantes indésirables. Il vous faut tondre le gazon bien ras et l’arroser pour le rendre suffisamment humide si ce n’est pas déjà le cas. Ensuite, grattez un peu pour enlever tous les débris secs afin de vous faciliter ensuite le semis. Une fois cette opération réalisée, retirez ce qui a été enlevé à l’aide d’un râteau. Vous pouvez maintenant semer vos zones dégarnies, sans excès bien sûr puisque pas nécessaire. Pour connaître la bonne dose, il vous suffit de suivre les indications sur l’emballage de votre sachet de semis.

Afin que votre semis lève plus rapidement et pour le protéger des oiseaux, éparpillez bien du terreau sur ce dernier et tassez-le, avant arrosage, de manière à ce que les graines entrent bien en contact avec le sol, et de leur éviter de s’éparpiller n’importe où lors de l’arrosage.

Quelles semences choisir ?

Réensemencer au fond, c’est comme semer une pelouse entièrement, à ceci près que, dans le cas présent, on ne couvre que certaines zones de son gazon. Pour cela, vous choisirez la composition du mélange de semences adéquat en fonction de l’utilisation que vous souhaitez faire de votre pelouse. Les espèces et les variétés doivent être adaptées à votre région et donc à son environnement. Afin d’obtenir un taux de germination élevé et de limiter au maximum l’arrivée de plantes indésirables, vous préfèrerez une semence de première qualité.

Attention toutefois au choix des semences dans le cas du réensemencement. En effet, l’idée étant d’harmoniser les zones dénudées de votre gazon par rapport à celles fournies, il est judicieux de choisir des espèces similaires à celles déjà implantées, de manière à obtenir un rendu homogène en termes de texture et de couleur.

Quelle période est la plus propice pour renover sa pelouse ?

De manière générale, les périodes les plus propices au réensemencement sont au printemps, c’est-à-dire entre la fin du dégel et la mi-juin, ou en automne, soit entre le début d’août et la mi-septembre, selon les régions climatiques.

Comment réensemencer ?

reensemencerDans tous les cas, sachez que le succès du réensemencement est lié à la qualité du contact entre la semence et le sol. Assurez-vous par exemple que la pelouse existante ou le feutre (couche épaisse de terre) n’empêche pas la semence et le terreau d’atteindre le sol. Pour réensemencer, vous pouvez procéder de diverses manières, nous vous citons ici 2 méthodes :

  • Pour de petites zones à regarnir : à la main ou « à la volée », dans ce cas, veillez à utiliser une poignée de semis régulière et à passer au rouleau la surface ensuite.
  • Pour de plus grandes zones : à l’aide d’un appareil motorisé de type semoir-scarificateur, qui réalise mécaniquement de petites fentes dans le sol dans lesquelles il dépose les semences à gazon. Dans ce cas, il est recommandé de semer la moitié des graines dans une direction et l’autre moitié à angle droit par rapport au premier passage.

Quand/Comment arroser et tondre ?

arroserTout comme lorsque vous semez votre pelouse pour la première fois, le terreau des zones réensemencées doit être maintenu humide durant les 15 premiers jours suivants le semis pour favoriser la germination des semences. Durant les deux mois suivants, la fréquence d’arrosage peut être réduite en fonction du taux d’assèchement du sol.

En ce qui concerne la première tonte de ces zones, veillez bien à patienter qu’elles atteignent 10 cm de haut.

Enfin, veillez à ménager pendant quelques semaines les zones regarnies en ne marchant pas dessus. Attendez que le semis soit bien implanté.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *