scarifier pelouse
Scarificateurs

Scarifier pelouse passage indispensable pour aérer et renforcer votre gazon

Au printemps et à l’automne, il est indispensable que vous ne sautiez pas une étape clé : celle qui consiste à scarifier pelouse. Mais qu’est-ce que la scarification ? Tout jardinier est-il concerné par cette technique ? Tour d’horizon des avantages et bonnes pratique de la scarification de pelouse.

Scarifier pelouse, mais pour quoi faire ?

La scarification permet avant tout d’aérer votre pelouse, puisque cette action, vise grâce à des lames, à gratter et à éliminer les végétaux étouffant tels que les mauvaises herbes, les champignons et la mousse. En effet, ces derniers forment une sorte de barrière au dessus de la pelouse. L’empêchant ainsi de capter l’oxygène et l’eau dont elle a besoin pour se développer et retenant l’humidité de façon trop importante. Scarifier pelouse, c’est s’assurer un gazon plus résistant, plus dense et visiblement plus joli.

avant-apres

Scarifier pelouse, oui, mais comment s’y prendre ?

La fréquence recommandée est de 2 fois par an. Ni plus ni moins. Pas assez et vous ne réussiriez pas à obtenir les résultats escomptés. Trop et vous risqueriez d’endommager votre gazon. Les périodes à privilégier sont le printemps (après les gelées et avant les premières tontes) et l’automne (avant que n’arrivent les premières gelées de fin ‘année). En effet, en scarifiant par gelées ou fortes chaleurs vous risquez de faire plus de dégâts qu’autre choses et ainsi d’endommager votre pelouse. La scarification par temps sec est également à préférer, tout en évitant les périodes de grosses sécheresses, sans quoi votre terre, trop dure, ne sera pas assez malléable.

La première étape consiste à préparer votre terrain en y passant la tondeuse. Veillez tout de même à ne pas tondre trop à raz (et donc pas à moins de 2 à 3 cm de hauteur). Avant de réaliser votre scarification sur l’ensemble de votre terrain, il est conseillé de réaliser un test sur une petite surface.

Concernant la scarification en elle-même, pensez à scarifier pelouse une fois dans la longueur puis une fois dans la largeur. Et attention tout de même, la scarification consiste à gratter, pas à labourer, alors n’ayez pas la main trop lourde, sans quoi vous risqueriez d’arracher les racines de votre pelouse.

Une fois pelouse scarifiée, ramassez tous les résidus, sans quoi votre pelouse continuera d’être étouffée. A la main me demanderez-vous ? Non bien sûr, ce serait trop contraignant. Le plus simple pour récupérer les résidus est encore de passer la tondeuse, qui se chargera de les récolter dans son bac. Vous verrez que la quasi totalité des déchets seront récupérés.
Pensez ensuite à nourrir votre sol à l’aide de fertilisant et à réensemencer, mais uniquement les endroits de votre sol comportant des trous. Pour assurer un résultat parfait, laissez reposer votre pelouse quelques jours en évitant de la piétiner.

scarifier

Avec quel matériel ?

Pour réussir votre scarification, vous avez le choix d’utiliser soit un scarificateur électrique, soit un scarificateur thermique, fonction de votre surface et du type de sol. Le sacrificateur électrique est parfaitement adapté au terrain de tailles inférieures à 500 m². Pour une plus grande surface, mieux vaut opter pour un scarificateur thermique plus puissant et adaptés à des travaux plus longs.
Ensuite deux configurations possible : le scarificateur à peigne et le scarificateur à lames (ou couteaux. Ils équipent plus massivement les scarificateurs thermiques). Les peignes ont plutôt la faculté de gratter, tandis que les couteaux auront tendance à aller un peu plus en profondeur, permettant une aération plus complète de la terre.

Parmi les points sur lesquels être vigilant lors du choix de votre scarificateur :
– Veillez à choisir un scarificateur à guidon réglable, préférable pour votre confort.
– Optez pour un scarificateurs qui vous permet de choisir la profondeur de scarification.
– Certains modèles tels que les Viking LE 540 (électrique) ou le LB 540 (Thermique) possèdent en plus un guidon rabattable, qui offre l’immense avantage d’un gain de place lors du rangement.

scarifier pelouse

Voilà maintenant que vous avez la théorie, reste encore à mettre tout cela en pratique avant que n’arrivent les premières gelées 😉

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *